Essai d’arrachement

Vous êtes ici : Accueil / Non classé / Essai d’arrachement

Essai d’arrachement

Dans le cadre d’une opération de construction ou de réhabilitation, il peut être nécessaire de fixer des éléments de structure ou nouveaux équipements sur un ouvrage existant, le maitre d’ouvrage doit s’assurer de la capacité du support à recevoir ces charges. Le maitre d’ouvrage ou ses représentants demande alors la réalisation d’essais spécifiques pouvant être réalisés par un bureau d’étude ou par un fournisseur de chevilles. Les essais d’arrachement sur fixations permettent de connaitre in situ la résistance des fixations dans des supports existants aux performances inconnues : béton ancien, maçonneries, pierre de taille, briques, etc..

 

Nous nous déplaçons sur site pour réaliser les tests d’arrachement. Ces essais d’arrachement sur chantier sont effectués à l’aide d’un extractomètre et peuvent être réalisés sur des chevilles métalliques mécaniques, des chevilles métalliques chimiques (à l’exception des vis à béton) ; des chevilles plastiques, des chevilles chimiques, des tiges filetées, etc..

 

L’extractomètre utilisé pour les essais d’extraction des fixations permet de contrôler facilement la résistance des chevilles dans la structure support. L’extractomètre permet notamment de tester la résistance des chevilles ancrées dans du béton. Les essais d’arrachement sur chevilles permettent de reconnaître les performances mécaniques des chevilles dans les structures porteuses anciennes (béton, maçonneries, pierres, briques, etc..) dont on ignore les caractéristiques physiques et, dans le but de définir une densité suffisante de fixations.  Dans le cadre de la réhabilitation des façades de bâtiments existants, les essais d’arrachement sur fixations s’appliquent à ces types de chevilles mécaniques, chimiques ou plastiques utilisées pour la fixation d’une ossature de bardage rapporté, de vêtage ou de vêture à la structure porteuse. Ces tests d’arrachement permettent de reconnaître la résistance des chevilles dans la structure existante. Les chevilles objet des tests d’arrachement devront disposer un agrément technique européen (ATE).

 

Les essais d’arrachement sur chevilles sur chantier consistent à poser un nombre suffisant de fixations dans la structure porteuse à reconnaître, et à mesurer l’effort de traction perpendiculaire nécessaire pour arracher les fixations.

 

Les essais d’arrachement sur fixations fourniront la valeur de résistance de l’ancrage dans le matériau-support et permettront ainsi de déterminer la cheville à utiliser dans le cadre du projet.

 

Pendant la phase conception, les essais d’arrachement sur chevilles permettent de déterminer la résistance des fixations dans la structure existante et de définir le système de fixation à utiliser. Les essais d’arrachements sont réalisés dans le cadre d’un diagnostic global ou en raison d’une mission spécifique en cours d’étude, à noter que lors des travaux, l’entreprise réalise également ses propres essais. L’extractomètre est un appareil de précision qui nécessite un étalonnage, ainsi il est envoyé en laboratoire ou chez le fournisseur chaque année. Les essais sont réalisés par du personnel qualifié formé à l’utilisation de l’appareil de mesure. Les essais d’arrachement sont considérés comme des sondages destructifs et sont réalisés en garantissant la sécurité des personnes, une attention particulière est demandée au niveau des essais à réaliser en façade en hauteur qui seront alors faits depuis une nacelle ou, lorsqu’aucun accès n’est possible en suspension en faisant appel à des cordistes.

 

Les essais d’arrachement nécessitent un rebouchage au mortier.

 

Les essais d’arrachement sont des sondages in-situ réalisés directement sur les ouvrages que l’on souhaite solliciter, ils conditionnement le choix de structure rapportée et permettent d’assurer la pérennité des ouvrages et la sécurité des personnes.

 

A l’issue des sondages, la mission fait l’objet d’un rapport qui précise par fiches récapitulatives, les valeurs de résistance à l’ancrage pour un type de cheville donné.

 

Les essais peuvent être réalisés sur tout type de bâtiment et sur des ouvrages d’art type pont, passerelle, mur de soutènement, les conditions d’intervention sur ces ouvrages étant plus difficiles.

Derniers articles
Contact

Demande de contact

Not readable? Change text. captcha txt
unnamedfond site web bandeau