Diagnostics ETICS

Diagnostics ETICS

Dans le cadre d’un projet de réhabilitation et de ravalement de façades revêtues d’un système d’isolation extérieure ITE communément appelé ETICS, tout bailleur ou maître d’ouvrage, c’est-à-dire un opérateur économique qui détient un financement, sollicite un cabinet qui aura la charge de réaliser un diagnostic technique selon les règles professionnelles de 2004 et révisées en 2010.

 

Ce bureau d’étude technique est composé d’ingénieurs et experts et référents en pathologies de façades.

 

Le bureau d’étude technique réalise ce diagnostic, qui consiste à effectuer une inspection visuelle sur site, entreprendre des essais in-situ (humidité – adhérence du RPE) ainsi que des essais au laboratoire et cela en fonction des pathologies relevées sur le revêtement existant.

 

Les résultats de ces essais et prélèvements déterminent le type de travaux à effectuer, qui peuvent être de simples opérations d’entretien jusqu’à la réalisation de travaux de rénovation voire plus, c’est-à-dire un pelage de l’enduit existant ou dépose totale du système dit ETICS (Isolant + revêtement d’enduit)

 

Un tableau détaillant les différentes phases de reconnaissance et le type de travaux correspondant est proposé dans une annexe aux règles professionnelles

 

Cette nouvelle version des règles professionnelles rédigée et éditée par la Fédération

 

Française du Bâtiment est consécutive à la demande de la CAPEB afin que certaines incohérences soient levées, en particulier, l’obligation d’analyse du support par un tiers indépendant, imposée dès le premier mètre carré de réfection d’une façade.

 

La CAPEB a obtenu satisfaction sur le point suivant :

– article 4 :

Lorsqu’il s’agit d’un marché unique correspondant à une maison individuelle mitoyenne ou non de R0 ou R+1 maximum dont la surface isolée en ETICS est inférieure ou égale à 250 m², la reconnaissance préalable peut être effectuée par l’entrepreneur.

La CAPEB n’a pas été écoutée sur les 2 points suivants :

 

– article 4.1

Pour les surfaces inférieures à 250 m² un procès-verbal des résultats de l’étude doit être établi et remis au Maître d’ouvrage avec le devis.

 

Diagnostic de l’existant Obligatoire

Cette étude devra être confiée à un professionnel indépendant

L’étude consiste en la réalisation d’essais et examens approfondis de l’existant (sur site et en laboratoire sur prélèvements)

 

DIAGNOSTIC DE L’EXISTANT :

3 Phases :

1/ Définition des pathologies (observations visuelles) sur site

2/ Essais et mesures sur site

3/ Analyses des prélèvements sur en laboratoire – sous conditions –

Derniers articles
Contact

Demande de contact

Not readable? Change text. captcha txt
oupsverification-technique-balcons-existants