Analyse béton

Analyse béton

Dans le cadre d’un diagnostic de structure sur un ouvrage en béton armé ou précontraint, les spécialistes réalisent des analyses sur le béton afin de mettre en évidence des pathologies et apporter les solutions réparatrices permettant de vérifier et assurer la pérennité de l’ouvrage. Les investigations menées ont pour but d’apprécier la qualité des matériaux et aider à la détermination de l’origine des désordres qui ont pu être constatés lors d’un diagnostic visuel réalisé au préalable.

 

Les analyses sont basées sur des sondages destructifs et non destructifs. Ainsi que des essais in-situ et prélèvements.

 

L’audit peut prendre la forme d’un diagnostic pathologique qui portera sur les matériaux afin de vérifier leur état de conservation, cet audit est réalisé dans un premier temps de façon visuelle, mais comprend par la suite des sondages et prélèvements. Les sondages sont non destructifs par radar et ferroscan pour vérifier par exemple les enrobages des aciers et par d’autres type de technologies afin de mettre en évidence une dureté de surface, la qualité du béton par vitesse du son. Les sondages destructifs et prélèvements serviront le plus souvent à envoyer les matériaux en laboratoire pour analyse. Ce type de diagnostic aboutit à des préconisations de travaux afin d’assurer la solidité de l’ouvrage. Des estimations financières peuvent également être réalisées.

 

Les analyses comprennent la vérification de la profondeur de carbonatation, c’est-à-dire l’épaisseur depuis la face externe du béton où le pH a une valeur faible (inférieur à 7), cette mesure est réalisée in-situ à l’aide d’essais à la phénolphtaléine qui consistent à asperger le béton après piquetage et vérifier la coloration (couleur rosé). Cet essai est à mettre en corrélation avec des mesures d’enrobage d’acier réalisées à l’aide d’un ferroscan ou radar, car la carbonatation n’est pas néfaste, à moyen terme, pour le béton. Ainsi, pour la vérification de la tenue des aciers on réalise des essais également des mesures de détermination du profil de teneur en chlorures, ces essais sont réalisés en laboratoire sur des carottes prélevées in-situ.

 

Les analyses réalisées en laboratoire sur des prélèvements in-situ consistent également en des analyses chimiques qui permettent de caractériser le béton afin de définir sa formulation, les analyses béton donneront donc la teneur en eau, en ciment, le rapport E/C, etc.

 

Dans le cas d’une corrosion des aciers suite à une carbonatation ou une forte teneur en chlorues, on réalise une localisation des zones de corrosion, cette localisation se fait par mesure de potentiel d’électrode. Les zones où les armatures ont commencé à se corroder par suite d’une dépassivation peuvent être localisées de façon non destructive.

 

Dans le cadre d’un projet de réhabilitation, la connaissance d’un point de vue structurelle de l’ouvrage est nécessaire, l’ingénieur en charge du dimensionnement structurel doit alors connaitre les caractéristiques du béton en termes de résistance pour ces calculs de structure, il fait alors réaliser un ou plusieurs essais de compression afin de déterminer la résistance à la compression du béton.

 

Les analyses béton sont à réaliser dans le cadre d’un diagnostic de structure en sollicitant des laboratoires agréés dont les machines sont performantes et étalonnées et donc tous les process sont encadrés par une norme.

 

Au final, les analyses béton et les investigations in-situ ont pour but de consolider un diagnostic structure qui statue sur la solidité d’un ouvrage afin de garantir la sécurité des personnes et des biens.

 

Les analyses béton sont réalisés par du personnel qualifié expert dans l’analyse des matériaux et elles portent sur tout type d’ouvrage en béton, les ouvrages d’art tel que les ponts étant plus sujets à ce type d’étude étant donné leur exposition et leur fonction.

Derniers articles
Contact

Demande de contact

Not readable? Change text. captcha txt
unnamed (3)